Le plus haut sommet américain menacé par la fonte de 66 tonnes d'excréments humains

Le plus haut sommet américain menacé par la fonte de 66 tonnes d'excréments humains

Le Denali, plus haute montagne d'Amérique du Nord, culmine à 6.190 mètres en Alaska. Au cours des dernières décennies, des milliers d'alpinistes ont tenté son ascension. Ils ont parsemé leur passage de dizaines de tonnes d'excréments, qui gelaient rapidement au contact de l'air libre.

Dans les années à venir, la couche supérieure de la glace qui recouvre les hauteurs va fondre. Et tout ce que la nature avait pris soin de congeler va se retrouver à fondre et se dissoudre sur la neige. Le processus pourrait commencer dès cet été du fait de l'accélération du changement climatique.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

The results are in! The winners of the 2017 Share the Experience photo contest have been unveiled. As the official photo contest of America's national parks and federal recreational lands, Share the Experience invites amateur photographers to submit their favorite views, moments, and experiences through this annual competition. Check out the winning Adventure and Outdoor Recreation submission taken in Denali by Kevin Gross! Congrats Kevin!

Une publication partagée par Denali National Park (@denalinps) le

Ramener une boite pleine

Les candidats à l'ascension du sommet passent en moyenne 18 jours sur la montagne. La National Park Service estime qu'ils génèrent deux tonnes d'excréments par an, et près de 66 tonnes au total pour le siècle dernier. Les années passées dans la glace n'ont rien enlevé à l'aspect ni à l'odeur des excréments, qui contiennent toujours de nombreux virus et bactéries.

Les autorités locales ont pris conscience du problème à venir. Depuis 2014, elles imposent à tout candidat au sommet de partir avec un bidon destiné à recueillir les selles. Les alpinistes ont l'obligation de revenir avec la "boite remplie".