Le Louvre crée l'événement avec l'exposition sur Vermeer

Le Louvre crée l'événement avec l'exposition sur Vermeer

Et pour cause, douze tableaux, soit un tiers de l'oeuvre connu du maître, sont exposés. Une première depuis 1966.

"Vermeer et les maîtres de la peinture de genre" ne se contente pas de ses douze toiles, signées par le maître de Delft. En effet, l'exposition du Louvre met en lumière les relations entretenues par le peintre de "La Laitière" avec les autres grands artistes du Siècle d'or hollandais.

Car Vermeer n'a pas été un loup solitaire, comme a voulu le défendre la légende, qui le présentait comme un artiste coupé du monde, isolé, appelé le "Sphinx de Delft". C'est cette expression, que l'on doit au journaliste français Théophile Thoré-Bürger, qui a redécouvert l'artiste au 19e siècle, qui a façonné cette image de génie isolé.

Vermeer et ses contemporains

L'exposition cherche à montrer qu'on contraire, Vermeer faisait bel et bien partie d'un réseau d'artistes majeurs du Siècle d'or, qui s'admiraient, s'inspiraient et rivalisaient les uns avec les autres. Parmi eux Gérard Dou, Gerard ter Borch, Jan Steen, Pieter de Hooch, Gabriel Metsu, Caspar Netscher ou encore Frans van Mieris.

Tous ont émergé dans le troisième quart du 17e siècle, époque où les Provinces-Unies sont une véritable puissance économique mondiale.

L'intelligentsia et les grands de ce monde, au fief de leur gloire, réclament un art qui représente leur puissance. C'est ainsi que naît ce style, représentant des scènes du quotidien, de la vie privée idéalisées et superbement mise en scène.

Cette exposition a été organisée par le musée du Louvre, Paris, la National Gallery of Ireland, Dublin et la National Gallery of Art, Washington.

"Vermeer et les maîtres de la peinture de genre", du 22 février au 22 mai 2017 au musée du Louvre.