Le flou autour du certificat Covid européen subsiste

Le flou autour du certificat Covid européen subsiste

Mardi soir, le message de la commission européenne était sans équivoque : la Belgique participe à la phase-pilote du projet européen de certificat Covid dès ce vendredi.

Ce mercredi matin, le son de cloche est quelque peu différent du côté du cabinet du Premier ministre Alexander De Croo. « Le commissaire Thierry Breton s'est un peu avancé », commente son porte-parole François Bailly. « Il y a un intérêt de la Belgique à y participer mais on attend encore les détails pour voir le cadre et les conditions dans lesquelles cela va s'organiser. Il est donc trop tôt pour dire formellement qu'on va y participer. »

Ce certificat doit faciliter les voyages dès cette saison d'été, rappellent nos confrères de Sudinfo. Ce sont les États membres qui délivreront ce certificat. Il attestera soit de la vaccination de son porteur, soit d'un test PCR négatif, soit d'une rémission récente assurant la présence d'anticorps et ce, via une application, un document de type PDF sur smartphone ou sur papier.

Tout reste flou

Du côté du Gems +, le groupe d'experts Stratégie de Gestion, on indique ne rien savoir de ce certificat. « Non, je ne suis pas au courant. Nous n'en avons pas parlé au cours de la réunion de ce soir, ni la semaine dernière non plus », réagit Yves Van Laethem, le porte-parole interfédéral Covid-19, hier soir à la sortie d'une séance du Gems +.

Si la Belgique participe effectivement au projet-pilote, les quarantaines tomberaient-elles à l'eau dès ce week-end pour les voyageurs belges ? La question reste en suspens…