Le décès d'un chat infecté par le coronavirus inquiète: "Une possible source de réintroduction chez l'homme"

Le décès d'un chat infecté par le coronavirus inquiète: "Une possible source de réintroduction chez l'homme"

Comme le rapporte The Sun, un chat est décédé de problèmes respiratoires après avoir attrapé le coronavirus en Ecosse. Un autre chaton a, lui aussi, présenté des symptômes mais a finalement guéri. Si l'information peut paraître anecdotique, certains chercheurs craignent que le coronavirus ne soit plus répandu qu'attendu chez les animaux de compagnie britanniques. Ils craignent également que le virus puisse revenir dans le futur chez les humains sous une forme modifiée à cause de nos animaux de compagnie.

"Ces deux cas montrent à quel point il est important d'améliorer notre connaissance de l'infection Covid chez les animaux. A l'heure actuelle, la transmission de l'animal à l'humain représente un faible risque pour la santé publique. Cependant, si les cas de transmission entre humains déclinent, la perspective de transmission depuis les animaux devient de plus en plus importante. Cela pourrait être une source de réintroduction de la Covid chez l'homme", explique la professeure Margaret Hosie.

Un examen post-mortem chez le chat décédé a permis de découvrir qu'il avait subi les mêmes lésions au niveau des poumons que les patients Covid humains. "Il est d'une importance vitale que nous surveillions les infections chez les animaux, car ils offrent la possibilité au virus d'être plus persistant, de muter et de réémerger dans la population humaine", confirme Eleanor Riley, professeure à l'Université d'Edimbourg.

Lire aussi: L'homme pourrait transmettre le coronavirus aux chiens et aux chats