Le cri du cœur du père d'un jeune liégeois gravement touché par la Covid

Le cri du cœur du père d'un jeune liégeois gravement touché par la Covid

Le petit Damien a été hospitalisé en soins intensifs hier à Liège. Malade depuis un mois du nouveau coronavirus, il a développé une hyper-réaction au virus et peine à en sortir. Son père, Emile Collin, a lancé un cri du cœur sur Facebook. «Que celui qui pense que le coronavirus est une belle foutaise vienne voir mon pauvre petit garçon. Il se bat depuis plusieurs jours contre une hyper-réaction à ce foutu virus qu'il aurait contracté il y a 1 mois. En tant que parent, c'est horrible de voir son enfant souffrir», écrit-il.

Les parents ne savent de quoi l'avenir sera fait. «Son combat peut durer des mois», annonce le papa. Ce week-end, l'état de l'enfant s'est dégradé, et il a dû être pris en charge au service des soins intensifs. «Un grand merci à vous toutes et tous pour vos encouragements et votre soutien. Il a malheureusement été transféré cette nuit aux soins intensifs. Espérons qu'il n'y fera qu'un court passage. Mille mercis», écrit le papa. Le message a été largement relayé sur les réseaux sociaux.

Peu de cas d'enfants malades de la Covid

De nombreuses inconnues subsistent quant à la réaction des enfants à la Covid-19. Ils sont, globalement, moins sensibles au virus. Les moins de 18 ans représentent ainsi environ 2% des hospitalisations et bien moins de 0,1% des décès liés au Covid-19 aux États-Unis, alors qu'ils représentent 22% de la population. Contrairement à une idée répandue au début de l'épidémie de Covid-19, les enfants ne semblent pas être les principaux propagateurs du virus et semblent moins contagieux que les adultes, ajoute des chercheurs français.

Toutefois, des exceptions existent. Fin mars, une jeune fille de 12 ans avait succombé à la maladie en Belgique. En juillet, c'est une jeune fille de 18 ans qui a perdu la vie à Bruxelles après avoir contracté le virus.