Le Comité de concertation prévu vendredi serait le dernier de l'année

Le Comité de concertation prévu vendredi serait le dernier de l'année

Le 30 octobre dernier, le Comité de concertation décidait de mesures fortes pour enrayer la seconde vague de coronavirus qui frappe la Belgique depuis le mois de septembre. Celles-ci étaient prévues jusqu'au 13 décembre et n'avaient pas été modifiées lors du précédent Comité il y a deux semaines.

Ce vendredi, le gouvernement fédéral et les ministres-présidents des régions et communautés devront à nouveau se pencher sur le maintien ou l'assouplissement de ces mesures de "confinement renforcé", sans doute pour la dernière fois de l'année "sauf urgence éventuelle", selon RTL.

Vers une réouverture des commerces? 

Et le ministre des Indépendants David Clarinval s'est clairement positionné en faveur de cet assouplissement: "En vue du prochain comité de concertation, celui du 27 novembre, je plaiderai pour que la réouverture des commerces et de l'Horeca soit sérieusement envisagée. Si une réouverture pure et simple ne peut s'envisager à court terme, je proposerai des assouplissements aux mesures actuelles. Je pense à l'extension du 'clic &t' pour les prestataires de services de réparation ou confection. Je pense aussi à la possibilité de recevoir des clients sur rendez-vous."

Le Premier ministre Alexander De Croo a expliqué mardi que toute décision devrait être prise sur base de faits et de chiffres. "Je comprends évidemment que des entrepreneurs veulent relancer leur activité. Nous clarifierons vendredi si c'est possible et dans quelles conditions", a-t-il commenté.

Un baromètre rediscuté

Une nouvelle version du « baromètre corona » sera discutée vendredi en comité de concertation entre le Fédéral et les entités fédérées, a indiqué mardi le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke, au cours du débat sur sa note politique. Ce baromètre, qui doit régler l'adoption de mesures sanitaires en fonction de l'évolution de l'épidémie, se fait attendre depuis des semaines.