Le Canada pourrait modifier son hymne national pour qu'il soit moins sexiste

Le Canada pourrait modifier son hymne national pour qu'il soit moins sexiste

Aux quatre coins du monde, des hymnes nationaux font polémiques. En France, la Marseillaise est régulièrement taxée d'être archaïque et violente, voire raciste et xénophobe. En 2012, le Daily Telegraph avait publié un classement des « 10 pires hymnes nationaux » des pays participants aux JO. Le quotidien britannique avait rapidement dû retirer l'article et s'excuser pour éviter tout incident diplomatique avec l'Algérie. Les hymnes de pays comme la Corée du Nord, l'Uraguay, la Grèce ou l'Espagne étaient également repris dans ce classement.

Mais même s'ils datent d'un autre âge, les hymnes sont rarement remplacés ou adaptés. C'est pourtant ce qu'il pourrait arriver à la version anglaise de l'hymne canadien. Jugeant un passage sexiste, le député Mauril Bélanger a proposé un amendement pour modifier deux mots de « O Canada ». Le député voudrait remplacer "True patriot love in all thy sons command" ("Commande chez tous tes fils un fidèle amour patriotique") par "True patriot love in all of us command" ("Commande chez nous tous un fidèle amour patriotique").

Pour Mauril Bélanger, cette modification permettrait de « rendre hommage à toutes les femmes qui ont travaillé et se sont battues pour construire et façonner ce que le Canada est aujourd'hui". Si l'amendement est adopté, ce ne serait pas une première. Jugé trop sexiste par des députées, en 2012, l'hymne national autrichien avait été modifié pour octroyer une plus grande place aux femmes. Le passage « l'Autriche est la patrie des grands hommes » avait été transformé en « l'Autriche est la patrie des grands hommes et des grandes femmes ».