Le BOZAR Electronic Arts Festival est ouvert

Le BOZAR Electronic Arts Festival est ouvert

La tête d'affiche du programme musical est le compositeur minimaliste islandais Jóhann Jóhannsson, auteur des bandes originales du film "Premier Contact" et du nouveau "Blade Runner".

Plusieurs expositions seront visibles tout au long du festival, parmi lesquelles "The Estonian Example", qui analyse les relations entre l'art et les nouveaux médias, "Tendencies", où six artistes belges féminines abordent la technologie et la science, et celle qui présente les créations de lauréats du concours STARTS.

En musique électro

A côté de cette programmation tournée vers les arts de l'ère numérique, la musique électronique s'élancera samedi avec un concert du compositeur minimaliste américain David Behrman, couplé à des performances de deux jeunes artistes inspirées par les innovations du Sonic Arts Group, collectif américain qui avait tenu une série de concerts avant-gardistes au Palais des Beaux-Arts en avril 1967.

Mardi, le compositeur de musique électronique iranien Sote collaborera avec le compositeur audiovisuel hollandais Tarik Barri et des musiciens jouant sur des instruments traditionnels de son pays. Cette performance sera suivie par les créations vocales sur fond électronique de l'américaine Holly Herndon.

Jeudi prochain, un spectacle audiovisuel sera proposé autour de la dernière composition "An Index of Metals" du compositeur italien Fausto Romitelli, décédé en 2004.

Le vendredi 29 septembre, place à Black Rain (USA), Ben Frost (Australie), Pantha Du Prince (Allemagne) et à la performance SpaceTime Helix de Michela Pelusio (Italie) ainsi qu'à The Bug vs Dylan Carlson of Earth (UK/USA).

Le samedi 30, Phew (Japon) et William Basinski (USA) précèderont Jóhann Jóhannsson, qui refermera ce festival.