Le Belge kidnappé par un cartel colombien menacé de mort sur Facebook

Le Belge kidnappé par un cartel colombien menacé de mort sur Facebook

Lors d'un voyage en Colombie, un rendez-vous Tinder s'était transformé en cauchemar pour un trentenaire limbourgeois. Après avoir bu quelques bières avec une jeune colombienne, celle-ci lui avait proposé de l'accompagner à son appartement. La suite des événements ne s'était pas déroulée comme il l'espérait.

Kidnappé, dépouillé et drogué par un cartel local, le Belge a été détenu durant trois jours. Il a finalement pu s'enfuir et alerter la police colombienne.

Chantage et menaces de mort

La mésaventure ne semble pas terminée pour Ruben Vanhees. Ce week-end, le jeune homme a repéré l'un de ses geôliers actif sur Facebook. Dans l'espoir de découvrir des informations à transmettre à la police, le Limbourgeois lui a envoyé une demande d'ami.

Les menaces ont immédiatement commencé à affluer via le réseau social. Furieux d'être apparus dans les avis de recherches suite à l'enlèvement du Belge, ses ravisseurs tentent aujourd'hui de lui soutirer de l'argent. Ils le menacent de révéler des « images compromettantes » de lui.

Toutefois, le Limbourgeois ne s'inquiète pas, certain que “de telles photos n'existent même pas”.

“Ils avaient engagé une prostituée, mais il ne s'est absolument rien passé entre elle et moi”, détaille-t-il dans Het Laatste Nieuws.