L'Australie a expulsé près de 5.000 migrants violents

L'Australie a expulsé près de 5.000 migrants violents

Depuis 2014, les immigrants condamnés à 12 mois de prison voient en effet leur visa annulé automatiquement. Selon les chiffres du ministère de l'Intérieur australien, l'Australie a annulé près de trois visas par jour en moyenne depuis ce changement de loi.

Cette annulation stricte s'applique également à toute personne reconnue coupable de délits sexuels impliquant des enfants.

Parmi les personnes expulsées figurait notamment un ressortissant néo-zélandais reconnu coupable d'avoir torturé et agressé ses enfants, ou un Palestinien qui a sexuellement agressé une femme en menaçant de la tuer.

"Ma priorité absolue est de protéger notre communauté de ceux qui cherchent à nous faire du mal", a expliqué le ministre des Affaires intérieures, Peter Dutton.

"Si vous avez commis un crime, en particulier contre une femme ou un enfant, vous n'êtes pas le bienvenu en Australie. Je ne m'excuse pas de vous avoir enlevé votre droit de rester dans ce pays."