La vaccination pour le grand public devrait commencer plus tôt que prévu

La vaccination pour le grand public devrait commencer plus tôt que prévu

Le Premier ministre Alexander De Croo l'a encore rappelé vendredi lors du comité de concertation: la vaccination est notre meilleure arme contre le virus. "Faites-vous vacciner, rien n'est plus urgent aujourd'hui", a-t-il rappelé. Et après un début compliqué, il semble que la campagne de vaccination ait trouvé son rythme de croisière. Un rythme qui pourrait d'ailleurs encore augmenter dans les prochaines semaines.

Résultat, la vaccination du grand public pourrait commencer plus tôt que prévu, selon le délégué général Covid en Wallonie, Yvon Englert, interrogé par la DH. "Pour le moment, on va terminer les plus de 65 ans la semaine prochaine et on commencera ensuite à inviter les personnes plus jeunes et à comorbidités. Et, à certains endroits, on va commencer à inviter le grand public début mai, c'est donc plus tôt que prévu, le passage entre les phases 1 et 2 se fera de manière progressive", a-t-il assuré.

Yvon Englert a également donné des perspectives aux Belges, qui devraient petit à petit retrouver leurs libertés. "On espère pouvoir abandonner les gestes barrières pour l'automne".

Lire aussi: La vaccination des enfants « pourrait devenir indispensable pour atteindre l'immunité collective »