La vaccination des enfants "pourrait devenir indispensable pour atteindre l'immunité collective"

La vaccination des enfants "pourrait devenir indispensable pour atteindre l'immunité collective"

Ce vendredi, Alexander De Croo et ses collègues se réunissent pour définir les protocoles qui accompagneront la réouverture des terrasses et le plan extérieur. Pour Catherine Linard, cet été devrait ressembler à celui que nous avons passé l'été dernier.

"On pourrait se retrouver en juin dans une situation similaire à celle du mois de septembre, où l'Horeca, les théâtres, les cinémas étaient ouverts avec des protocoles. Je pense que cet été sera meilleur que le précédent. J'entends beaucoup de gens être pessimistes, je ne le suis pas. Pour moi, on devrait mettre le paquet sur les activités en extérieur. À partir du moment où on se retrouve avec un masque en extérieur, on peut faire pas mal de choses", explique-t-elle à nos confrères de 7sur7.

Vacciner les enfants

Elle est également revenue sur notre campagne de vaccination, et de ce qui serait nécessaire pour atteindre l'immunité collective: "Pour le moment, on ne vaccine pas les moins de 18 ans. Des études cliniques sont en cours pour voir si on peut vacciner les enfants. Cela pourrait devenir indispensable pour atteindre l'immunité collective. Avec la situation des variants, il faudra sans doute un taux plus élevé que les 70% initialement annoncés. Donner un chiffre exact s'avère compliqué."

"Cela dépendra des caractéristiques des variants qui vont devenir dominants et de leur taux de contagion. Certains vaccins pourraient être moins efficaces contre certains nouveaux variants. On pourrait aussi développer plus difficilement l'immunité naturelle. Si on n'a pas atteint l'immunité collective en automne, la situation pourrait devenir un peu plus tendue", conclut l'experte.