La Thaïlande se débarrasse des sacs en plastique à usage unique

La Thaïlande se débarrasse des sacs en plastique à usage unique

Chaque Thaïlandais utilise chaque jour pas moins de huit sacs en plastique à usage unique, allant du sachet de supermarché au gobelet à café, en passant par les emballages pour la nourriture à emporter, qui finissent dans les égouts et les décharges.

Cet usage intensif du plastique fait de ce pays d'Asie du Sud-Est le sixième plus gros contributeur mondial à la pollution des océans.

Des dizaines d'enseignes, parmi lesquelles les omniprésentes supérettes 7-Eleven et les principaux exploitants de centres commerciaux comme Central Group et Mall Group, ont donc ouvert la décennie avec l'engagement de cesser de fournir gratuitement des sacs en plastique aux clients.

Mesure insuffisante

A la place, ces commerces proposent pour quelques centimes des sacs en tissu réutilisables. "Interdire les sacs plastique n'est pas suffisant pour résoudre la crise du plastique dans le pays", estime Pichmol Rugrod, de Greenpeace Thaïlande. "Ce qu'il faut, c'est mettre un terme à la culture du jetable" a-t-elle déclaré.

Le gouvernement thaïlandais s'est engagé à interdire totalement l'usage des sacs à usage unique d'ici à 2022.