La réalité virtuelle fait son cinéma à Bruxelles

La réalité virtuelle fait son cinéma à Bruxelles

Des productions d'animation, cinématographiques, théâtrales, interactives et contemplatives… La réalité virtuelle fait son cinéma à Bruxelles jusqu'à dimanche dans le cadre d'«Expérience». Fruit d'une collaboration entre le cinéma Galeries, UGC De Brouckère, Poolpio et screen.brussels, le premier festival du genre en Belgique a été reconduit après le succès détonant rencontré en 2016. Cette année, les organisateurs proposent 30 projets qui transporteront le spectateur «ailleurs, dans un autre lieu, à une autre époque, entouré d'objets ou de personnages virtuels».

Photo Les falaises de V.

Ceux qui se laisseront tenter par l'expérience seront plongés à 360º dans les premières minutes d'une prématurée («La vie à venir»), dans le quotidien d'un prisonnier du futur qui échange des heures de liberté contre des organes («Les falaises de V.»), au cœur du cyberharcèlement d'une adolescente («White pig»), d'un peuple indigène («Chasin the world») ou sur le parcours de migrants. Comme l'était «PEARL» (Google) en 2016, «Alteration» sera la tête d'affiche. Le court-métrage de Jérôme Blanquet suit Alexandro, un jeune homme qui s'est porté volontaire pour une expérience sur les rêves et qui va subir, à son insu, l'intrusion d'une intelligence artificielle. Autre nouveauté de 2017: des expériences «frissons» seront proposées au public avec des films d'épouvante plus réalistes que jamais.

Bruxelles séduite

La VR redéfinit les contenus cinématographiques, culturels ou vidéo-ludiques et engendre de nouvelles sensations et émotions. De quoi charmer de nombreux secteurs tant à l'étranger qu'en Belgique où les événements qui y sont dédiés se multiplient.

Dernière preuve d'une popularité croissante, le Festival de Cannes a été secoué cette année par un court-métrage en VR -Carne y Arena- du réalisateur Alejandro Gonzalez Inarritu. La critique concernant le format de cette expérience artistique qui se voulait la vitrine des migrations mexicaines aux États-Unis, était sans appel: une «révélation et une révolution».

BELGA / N. MAETERLINCK

Bruxelles investit aussi massivement dans cette nouvelle industrie. Avec un écosystème qui mobilise 1.300 personnes et 40 entreprises, la capitale s'est hissée à la troisième place du podium européen, derrière Londres et Berlin, d'après le ministre bruxellois de l'Économie et de l'Emploi Didier Gosuin (DéFI) qui ambitionne de faire de la capitale un centre de référence européen en la matière.

Gaëtan Gras

Follow @GrasJcj

 

9 €

9 € ou la carte UGC Unlimited sont requis pour s'offrir un ticket qui donne droit à une heure d'immersion virtuelle.

Toutes les informations relatives au Festival Expérience sont disponibles ici.