La police française confrontée à de plus en plus de couples qui se retrouvent dans leurs voitures

La police française confrontée à de plus en plus de couples qui se retrouvent dans leurs voitures

«Des couples en pleins acte sexuel dans des voitures, c'est quelque chose que l'on constate régulièrement en temps normal», reconnaît un gendarme du Doubs auprès de France Bleu. Mais depuis le début du confinement, ils ne peuvent plus fermer les yeux. Ces couples se trouvent en infraction, puisqu'ils sont sortis de chez eux sans raison valable. Et ce même s'ils ont rempli l'attestation dérogatoire dont doivent s'équiper tous les français lorsqu'ils sortent de chez eux.

Les gendarmes du Doubs ont été confrontés à deux cas dernièrement. Les deux personnes du premier couple avaient leur attestation de déplacement avec elles. «Monsieur et Madame ont présenté à la brigade de Pont-de-Roide une attestation. Lui avait coché la case ‘activité physique', et elle ‘courses de première nécessité'», raconte le gendarme. Les attestations ont été considérées comme non valables.

Le second couple n'avait pas pris la peine de remplir le document. Bon prince, Monsieur a offert de régler les deux amendes, soit la somme non négligeable de 270 €.