La pénurie d'informaticiens pousse le VDAB à se tourner vers le Maroc

La pénurie d'informaticiens pousse le VDAB à se tourner vers le Maroc

«La pénurie de travailleurs dotés de compétences en informatique sur le marché de l'emploi est gigantesque» constate Bert Mons, le directeur du Voka pour la Flandre Occidentale, dans De Standaard et Het Nieuwsblad.

Anapec, l'équivalent marocain du VDAB, va sélectionner des étudiants marocains qui correspondent au profil recherché. Ceux-ci pourront bénéficier en retour de contrats d'emploi d'un an. Ensuite, l'option d'un contrat fixe sera offerte. Ces premiers candidats marocains devraient être employés d'ici six mois.