La nouvelle souche du virus se répandrait plus facilement chez les enfants

La nouvelle souche du virus se répandrait plus facilement chez les enfants

Un groupe d'experts britannique a mis en garde ce mardi les autorités contre la nouvelle variante du SARS-CoV-2 qui se répand actuellement au Royaume-Uni, rapporte la BBC.

Non seulement cette nouvelle souche semble se propager beaucoup plus rapidement, mais elle pourrait aussi infecter davantage les enfants que les variantes étudiées jusqu'alors (celles-ci touchaient majoritairement les adultes, bien plus rarement les enfants).

Néanmoins, soulignent les scientifiques, même si elle se propage plus facilement, rien ne prouve jusqu'à présent qu'elle soit plus virulente, plus dangereuse pour la santé des enfants.

Hypothèse à confirmer

Pour l'heure, cette hypothèse n'est pas prouvée scientifiquement. C'est pourquoi des chercheurs ont immédiatement lancé des études sur la transmission de cette souche chez les enfants. D'après le média britannique, ils devraient disposer de suffisamment de données après la période de Noël pour valider (ou non) cette hypothèse.

Si leurs craintes s'avéraient fondées, cela pourrait avoir des conséquences sur la rentrée scolaire de janvier. En effet, il faudrait alors réévaluer le rôle joué par les enfants et par les établissements scolaires dans la propagation de l'épidémie.

Les vaccins restent efficaces

Il n'est pas anormal que de nouvelles variantes du virus apparaissent. Des mutations du SARS-CoV-2 avaient déjà été détectées ailleurs dans le monde. Toutefois, l'apparition de cette nouvelle souche a provoqué un vent de panique aux quatre coins du monde.

Dimanche dernier, le ministre de la Santé britannique, Matt Hancock, a indiqué qu'elle était « hors de contrôle », ce qui a poussé le gouvernement à reconfiner Londres et une partie de l'Angleterre.

Même s'il persiste encore de nombreuses incertitudes, les travaux sur cette nouvelle souche se multiplient rapidement et l'on en apprend davantage chaque jour.

À l'heure actuelle, les experts indiquent que cette nouvelle souche se traduit par les mêmes symptômes que la variante originale (fièvre, toux, perte de goût et d'odorat…) mais qu'elle se propage de 50 à 70% plus vite.

D'après les experts, les vaccins élaborés contre la Covid-19 (Pfizer, Moderna…) resteraient efficaces contre cette nouvelle variante.  Les laboratoires ont cependant lancé des procédures de tests pour s'assurer de leur pleine efficacité.