La nouvelle Barbie est une femme d'affaire

La nouvelle Barbie est une femme d'affaire

Avec 150 emplois à son actif, Barbie, souvent critiquée pour l'image qu'elle véhicule auprès des jeunes filles, se lance aujourd'hui dans l'entreprenariat. Et c'est vêtue d'une robe rose et équipée d'un GSM, d'une housse d'ordinateur et d'une tablette, qu'elle rejoint la collection I can Be de Mattel créée en 2010 et représentant des Barbie aux carrières actuelles de femmes. Fini le métier de docteur, professeur, magicienne, présidente ou gymnaste professionnelle, Barbie "Chief Inspiration Officer", de son nom, bouscule les habitudes.

Lancée en juin prochain à 12.99 dollars et avec quatre origines ethniques différentes, elle se veut un "reflet de notre époque", explique la porte-parole de Mattel, Michelle Chidoni. "Les entrepreneurs sont plus nombreux aujourd'hui et leur nombre ne cesse d'augmenter. C'est une bonne façon d'encourager les filles à en prendre connaissance", rajoute-t-elle. Bien qu'elle ait déjà occupé le poste de "Business Executive" en 1992 avec une jupe rose et des talons blancs, c'est cependant la première fois en 55 ans que la poupée se retrouve dans un rôle d'entrepreneur à travers lequel la femme "réalise ses rêves à sa manière". Madame Chidoni rappelle par ailleurs que Mattel a mis en place un partenariat avec les filles Scouts (Girl Scouts) afin de créer des histoires en vidéo de femmes entrepreneurs connues.

<