La ministre de la Culture "inquiète" pour son secteur à l'approche du Codeco

La ministre de la Culture "inquiète" pour son secteur à l'approche du Codeco

«Je suis inquiète des retours que j'ai des réunions préparatoires (au Codeco de vendredi, ndlr). La proposition sur la table ne sera pas retenue», a-t-elle indiqué mardi en commission du Parlement de la Fédération. Selon elle, le Codeco de vendredi n'approuvera que des mesures «en deçà» des propositions avancées par les secteurs culturel et événementiel.

Ceux-ci ont déposé sur la table du gouvernement fédéral et du commissaire corona un plan progressif de déconfinement tenant compte de l'évolution de la situation sanitaire du pays. Le plan propose notamment d'autoriser à compter du 8 mai des événements rassemblant 200 personnes en extérieur, et 100 personnes en intérieur.

"Reprendre le travail"

Le Codeco de la semaine passée a pour rappel décidé de n'autoriser que des événements en extérieur rassemblant 50 personnes maximum à partir du 8 mai. Devant les députés, la ministre Linard a dit soutenir pleinement la proposition défendue par le secteur, pressant le Codeco de l'accepter.

«Il est important que les professionnels de la culture puissent reprendre le travail. Et c'est aussi important pour la population qui a besoin de culture», a-t-elle commenté. La ministre n'a pas caché mardi sa déception face aux précédentes décisions du Codeco qui n'a jusqu'ici pas relâché la bride sur le secteur culturel, à l'arrêt depuis le début de l'automne déjà.