La justice interdit la vente d'une Barbie à l'effigie de Frida Kahlo

La justice interdit la vente d'une Barbie à l'effigie de Frida Kahlo

Le juge a ordonné à Mattel et ses distributeurs qu'ils «s'abstiennent de tout acte tendant à utiliser la marque, l'image ou l'oeuvre de Frida Kahlo». La famille de Frida Kahlo va engager une procédure juridique aux Etats-Unis afin d'obtenir que la poupée soit également interdite dans ce pays.

En mars, le fabricant américain de jouets avait dévoilé une série de poupées à l'effigie de personnalités, baptisée «Inspiring Women» (femmes inspirantes), parmi lesquelles figure Frida Kahlo.

EPA

L'artiste, épouse du grand muraliste mexicain Diego Rivera -et un temps la maîtresse du révolutionnaire russe exilé Léon Trotsky-, est l'une des plus grandes peintres du 20e siècle pour ses émouvants auto-portraits, dans lesquels elle exprimait à la fois sa douleur physique et son isolement.

 

Le visage de Frida Kahlo -et son fameux monosourcil- a été décliné à travers des dizaines d'objets au cours des dernières années: chaussures, carnets, sacs, parfum ou tequila.