La Grèce prépare des îles « garanties sans covid » pour attirer les touristes

La Grèce prépare des îles « garanties sans covid » pour attirer les touristes

La Grèce a mis les bouchées doubles pour achever en priorité la vaccination des dizaines de petites îles en mers Égée (est) et Ionienne (ouest) avant la vaccination de plus grandes, accueillant chaque année des millions de touristes, en vue de l'ouverture officielle de la saison touristique à la mi-mai.

Baptisé par les autorités « Opération Liberté », le programme de vaccination à travers la Grèce « se poursuit d'une façon exemplaire sur les îles », se félicite Anargyros Mariolis, médecin responsable de la vaccination sur l'île d'Elafónisos connue pour ses plages de sable blanc en mer Égée, bordées de dunes. « Notre but est de créer un mur d'immunité pour retourner le plus tôt possible à la normalité », affirme-t-il.

La maire d'Elafónisos, Efi Liarou assure que « 70 % de la population de l'île sera vaccinée d'ici la mi-mai, ce qui constitue une sorte de bouclier pour les habitants ». « C'est une étape très importante qui garantit l'ouverture de la saison touristique et envoie un message d'optimisme », souligne-t-elle en se félicitant de « l'identité Covid-free » (sans Covid) de son île d'une superficie de 18 km2.

Elafónisos accueille tous les ans 200 000 touristes mais l'année dernière le nombre de visiteurs était très réduit, l'industrie du tourisme étant frappée de plein fouet par la pandémie.

La Grèce lève ses restrictions

La troisième vague de la pandémie du coronavirus a été particulièrement virulente en Grèce, où le confinement accompagné d'un couvre-feu est en vigueur depuis novembre dernier. Comptant 10,7 millions d'habitants, le pays déplore au total près de 10 000 morts depuis le début de la pandémie en mars 2020, dont la grande majorité ces derniers mois.

Pour préparer la saison touristique, dont dépend son économie, comme dans la majorité de pays du sud de l'Europe, la Grèce a commencé début avril à ouvrir progressivement les commerces non essentiels et les écoles avant l'ouverture prévue le 3 mai des terrasses de cafés et restaurants.

L'aviation civile grecque a levé lundi dernier la quarantaine obligatoire de sept jours (en vigueur jusque-là) pour les voyageurs résidents permanents des pays membres de l'Union européenne, de l'espace Schengen, du Royaume-Uni, des États-Unis, d'Israël, de Serbie et des Émirats Arabes Unis.

Les visiteurs doivent disposer d'un certificat de vaccination ou d'un un test négatif de dépistage du coronavirus de moins de 72 heures.

Lire aussi : Les voyages non-essentiels inquiètent les experts: « attendre un niveau de vaccination plus élevé avant de voyager »