«La Gazette Violette», un fanzine qui parle du harcèlement de rue à Bruxelles

«La Gazette Violette», un fanzine qui parle du harcèlement de rue à Bruxelles

C'est pour lutter contre les violences physiques et morales infligées aux femmes et à la communauté LGBTQIA+ dans l'espace public que Nina Haditalab a imaginé «La Gazette Violette», un fanzine d'un genre nouveau.

Nina, expliquez-nous ce projet de gazette?

«Je m'appelle Nina, j'ai 26 ans et je suis bruxelloise. Mon projet s'appelle «La Gazette Violette» et c'est un fanzine qui parle du harcèlement de rue à Bruxelles. Dedans, il y aura des témoignages, des réflexions et des illustrations autour de ce sujet. Ce sujet m'importe car nous sommes nombreux·ses à vivre ces violences quotidiennes qui portent atteinte à notre dignité et qui nous font sentir en insécurité dans nos rues. À Bruxelles, nous avons des initiatives contre le harcèlement de rue. J'aimerais, via ‘La Gazette Violette', faire circuler ces informations afin que chacun.e puisse connaître les aides et soutiens qui nous entourent.»

En quoi votre projet peut-il améliorer le bien-être des Bruxellois?

«Faire un fanzine sur ce sujet à Bruxelles, c'est pour moi lutter contre ces comportements humiliants tout en continuant d'ouvrir le débat. La rue appartient à tous, quel que soit le sexe, le genre et l'orientation sexuelle. Nous devrions pouvoir circuler dans l'espace public en nous sentant en sécurité. C'est pourquoi je trouve intéressant de créer un format papier qui se trouve et se lit… dans la rue.»

Des idées ou envies de collaborer? Contactez-moi via lagazetteviolette@gmail.com