La fin de la cigarette d'ici 10 ans ? La Fondation Cancer dénonce « une manipulation criminelle »

La fin de la cigarette d'ici 10 ans ? La Fondation Cancer dénonce « une manipulation criminelle »

La Fondation rappelle que l'OMS a décrété qu'il y avait un "conflit fondamental et irréconciliable entre les intérêts de l'industrie du tabac et ceux de la politique de santé publique".

L'association dénonce le fait que PMI ait pris, avec ses trois principaux concurrents, la tête de la stratégie dite de réduction des risques en matière de tabagisme (THR). A la base portée par "de petits fabricants de cigarettes électroniques et encouragée par des vapoteurs bien organisés", l'initiative a été détournée par les géants du secteur pour promouvoir des alternatives "saines" à la cigarette, s'insurge la Fondation.

Plus de bénéfices, toujours de la dépendance

Alors qu'elle annonce un investissement d'un milliard de dollars sur douze ans dans la "Fondation pour un monde sans fumée", PMI continue à prospecter de nouveaux marchés pour la cigarette classique, notamment en Asie et en Afrique, dénonce encore l'association.

"L'objectif des nouveaux produits de tabac à chauffer, ou le programme sous-jacent, est clairement de maintenir une transition douce et un modèle commercial basé sur la dépendance. En outre, les alternatives prétendument saines à la cigarette leur procurent des marges bénéficiaires plus élevées encore et sont jusqu'à présent passées entre les mailles de la taxation", conclut la Fédération.