La bibliothérapie pour apaiser les patients en fin de vie

La bibliothérapie pour apaiser les patients en fin de vie

Il s'agit de faire la lecture aux malades pour soulager leurs craintes face à la mort. Des infirmières, psychologues et bénévoles s'emploient à raconter des histoires aux patients pour les apaiser.

"Se sentir digne"

"Certaines personnes se retrouvent dans une forme d'impasse existentielle", explique Nathalie Renault, psychologue clinicienne, à l'hôpital de Castres, dans un touchant reportage relayé par france-tv."Ils savent qu'on ne peut pas les guérir. Ils savent qu'ils n'ont pas d'autre issue que de mourir. Alors, qu'est-ce qu'il reste comme espoir ? Eh bien jusqu'au bout, le fait de se sentir digne, ça peut faire dire au patient ‘je me sens revivre.' Et ça, je l'entends très souvent", ajoute-t-elle.

Evasion et confiance

La bibliothérapie est une méthode efficace pour rendre l'approche de la mort plus douce. Elle permet aux patients de s'évader, les mots agissant comme des médicaments qui invitent au voyage. C'est une bouffée d'air frais dans leur quotidien. Dans le reportage, on peut par exemple voir une infirmière lire un texte sur la nature à un patient souffrant d'un cancer de la prostate qui a dû quitter la campagne qu'il aimait tant.

La lecture permet aussi d'établir un lien de confiance entre le patient et le personnel soignant. Ce lien permettra ensuite au malade de se confier plus facilement sur ses angoisses.