La banque leur verse 900 millions par erreur

La banque leur verse 900 millions par erreur

Initialement, Citibank était supposé verser 8 millions $ en versement d'intérêts aux prêteurs de Revlon, la marque de produits cosmétiques et capillaires. Or, sur leurs extraits de compte, les entreprises ont découvert que le virement n'était pas tout à fait celui qui était prévu.

« Une erreur de la banque en votre faveur »

En effet, Citibank a versé près de 100 fois la somme initiale, dont 175 millions à un fond spéculatif, rapporte CNN. Au total, ce sont près de 900 millions qui ont été versés… par erreur.

Après ce transfert accidentel, les sociétés d'investissement concernées se sont bien gardées de renvoyer la somme ou d'en informer la banque. Celle-ci a réalisé sa bévue plus d'un jour plus tard.

L'affaire a donc été portée devant les tribunaux un an plus tard. Si la moitié de la somme a pu ainsi être récupérée, un juge a décrété que l'argent restant, soit 500 millions $, ne pourrait pas l'être. Cette décision a été motivée par le fait que, selon le tribunal, les créanciers pensaient que le paiement était bel et bien intentionnel.

Citibank a l'intention de faire appel de cette décision.

Lire aussi : La banque de demain sera-t-elle 100% digitalisée ?