Kibuye, la nouvelle perle de l'Afrique centrale

Kibuye, la nouvelle perle de l'Afrique centrale

Délaissé par les touristes après le génocide de 1994, le Rwanda s'affiche désormais comme une destination de choix. Loin des clichés pas toujours bienveillants, le pays est particulièrement sûr. Ses rues comme ses campagnes sont d'une propreté exemplaire, en partie grâce à l'interdiction des sachets en plastique, ou du fait de l'Umungano, cette corvée communautaire chaque dernier samedi du mois, lorsque tout le monde sort dans la rue pour entreprendre ensemble nettoyage et autres petits travaux. Et comme si cela ne suffisait pas au confort des visiteurs, les températures y oscillent entre 20 et 28°C tout au long de l'année.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Nichée dans les collines, Kibuye est connue pour sa cote magnifique. On peut aussi s'y promener dans les champs de thé #Rwanda #Kibuye #nature #tea #teaplantation #hiking #africa #kivulake #igtravel

Une publication partagée par Camille Goret (@camille_goret) le

De Kigali, la capitale, il ne faut que trois petites heures de bus pour rejoindre les rives du lac Kivu. La route serpente entre les plantations de thé et de bananiers. En arrivant sur place, c'est un autre monde qui apparait. Bien avant d'entrer dans Kibuye, la route longe déjà les bras du lac qui s'étendent jusque loin à l'intérieur des terres. L'eau est omniprésente dans cette région. Les sévères averses tropicales qui s'y abattent à l'occasion ont donné naissance à un vaste réseau de lacs et rivières, qui alimente deux des plus grands fleuves de la planète : le Nil, et le Congo.

Un paradis qui se mérite

Mais le paysage a surtout été façonné par les caprices de la Terre. Les mouvements géologiques ont déchiré l'écorce terrestre, pour créer volcans et collines abruptes. Celles-ci plongent dans les eaux du lac Kivu, créant des paysages à couper le souffle. Comme si ça ne suffisait pas, de petites îles parsèment la côte, créant des zones de tranquillité absolue. 25 ans après le génocide qui a tué près d'un million de personnes, on peine à croire que ce coin de paradis ait pu devenir l'enfer sur Terre. Comme ailleurs dans le pays, un mémorial du génocide, ainsi que différents sites plus modestes ayant connu leurs lots d'atrocités, sont là pour rappeler ce passé douloureux.

Les voyageurs potentiels devront toutefois avoir en tête que découvrir ce paradis se mérite. Les infrastructures touristiques commencent seulement à voir le jour. S'il y a mille choses à faire, il ne faut pas espérer planifier son voyage grâce à internet : on n'y trouve que peu d'informations. L'excursion la mieux renseignée est le Congo Nile Trail, un circuit de randonnée qui longe toute la côte rwandaise du lac Kivu, à parcourir à pied (dix jours pour le circuit intégral) ou à vélo. A Kibuye, il est possible de découvrir le lac en bateau à moteur, en kayak, de partir pour des treks à la journée dans les collines qui offrent de superbes points de vue. Mais tout devra s'organiser une fois sur place, souvent avec l'aide des hôtels. Le Rwiza Village, entre autres, propose quelques excursions à pied, à mener seul ou avec l'accompagnement d'un guide. Mais, à n'en pas douter, c'est aussi l'éloignement et le peu de solutions clés en main qui donnent sa tranquillité et son charme à cette région.

Pour profiter au maximum de son voyage

Changement climatique oblige, il faudra réduire le nombre de grands voyages. Autant donc profiter à fond de son voyage, en partant plus longtemps, et en en profitant pour découvrir à fond la région. Le Rwanda offre d'autres excursions de rêves. Dans l'Est du pays, il est possible de visiter le parc naturel de l'Akagera, pour observer les lions, buffles, rhinocéros, zèbres... Dans l'Ouest, il est possible de partir à la rencontre des Gorilles des montagnes. Enfin, ceux qui sont prêts à mettre les pieds en RDC pourront escalader le volcan Nyiragongo. Les touristes passent la nuit au sommet, d'où ils peuvent contempler le lac de lave qui bouillonne 400 mètres plus bas. Une rencontre inoubliable avec les entrailles de la terre.