Ivre, il agresse un robot au Japon

Ivre, il agresse un robot au Japon

Un Japonais soupçonné d'avoir, sous l'empire de l'alcool, agressé physiquement un robot humanoïde pour passer ses nerfs contre le service client d'un distributeur de téléphones a été arrêté, ont rapporté les médias japonais.

Passer sa colère sur le robot

Kiichi Ishikawa, 60 ans, a été filmé par une caméra de sécurité en train de décocher un coup de pied en direction du robot Pepper, doué de la parole et utilisé par la chaîne de téléphones mobiles SoftBank pour recueillir l'avis des clients. La presse a laissé entendre que M. Ishikawa, qui semblait ivre, n'était pas satisfait du traitement dont il avait bénéficié de la part d'un employé en chair et en os et avait fait exploser sa fureur contre la recrue automatisée.

Le robot abîmé

Pepper, un robot de plastique blanc, aux grands yeux, monté sur des roulettes et équipé d'une sorte de tablette sur le poitrail, a été codéveloppé avec la société française de robotique Aldebaran rachetée par SoftBank. Il est censé savoir dialoguer de façon naturelle et aider les personnes avec lesquelles il cohabite.

L'attaque a eu lieu dimanche dans une boutique de Kanagawa, près de Tokyo, et a provoqué un ralentissement des réflexes et des mouvements du petit humanoïde, selon le tabloïd Sponichi. La police de la préfecture de Kanagawa a indiqué à l'AFP qu'elle tentait de déterminer le coût des dommages subis par le robot vendu 198.000 yens (environ 1.460 euros) en plus d'un abonnement mensuel.