Ils quittent le travail deux minutes plus tôt, leur boîte ampute leur salaire de 10%

Ils quittent le travail deux minutes plus tôt, leur boîte ampute leur salaire de 10%

Au Japon, on ne plaisante pas avec les horaires de travail. Plusieurs fonctionnaires en ont fait les frais, rapportent les médias locaux.  

Certains employés d'une entreprise de Funabashi avaient pris l'habitude de quitter leur poste deux minutes avant la fin de leur shift prévue à 17h15. De cette manière, ils pouvaient attraper le bus de 17h17, le prochain arrivant une demi-heure plus tard.

L'heure, c'est l'heure

La direction a fini par découvrir leur stratagème. Mécontente, elle a lancé une enquête. 316 cas de départ anticipé ont été rapportés. La sanction est tombée et elle est sévère : l'entreprise a décidé de retirer 10% du salaire des sept employés concernés pour trois mois. Un somme de plus de 1.000€ considérée comme compensation pour les « congés non déclarés ».

Plusieurs internautes se sont indignés de cette décision, soulignant qu'en suivant cette logique, les minutes de travail supplémentaires devraient également être rémunérées.

Lire aussi : 60% des télétravailleurs auraient des relations sexuelles sur leur temps de travail