Il sera plus facile aux étudiants francophones d'aller étudier au Québec

Il sera plus facile aux étudiants francophones d'aller étudier au Québec

C'est en tout cas avec cette intention que le Ministre-Président de Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte, et le Premier Ministre du Québec Philippe Couillard ont signé jeudi à Montréal, dans le cadre de l'actuelle visite d'Etat au Canada, une "déclaration commune".

Dans ce texte qui traite de mobilité étudiante au niveau universitaire, communauté française et Québec s'engagent à négocier dans les prochains mois, en vue d'une entente internationale qui devrait entrer en vigueur en 2019, indique le service de presse du ministre-président de FWB. Concrètement, les étudiants belges francophones devraient "bénéficier d'un tarif de minerval réduit, à l'instar du système offert aux étudiants français par les autorités du Québec", précise Rudy Demotte.