Il laisse son héritage à… 50 chats

Il laisse son héritage à… 50 chats

Le Musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg n'est pas uniquement célèbre pour les milliers de tableaux, sculptures et autres artéfacts dont il recèle. Il est aussi mondialement connu pour abriter, depuis le 18° siècle, des dizaines de chats dans son sous-sol. Et ces petites boules de poils sont désormais les heureux bénéficiaires d'une partie de l'héritage d'un philanthrope français.

En effet, le généreux donateur les a enregistrés en tant que bénéficiaires sur son testament, rapporte CNN.

Des travaux dans les caves

« Même si la somme n'est pas énorme, c'est un très beau geste venu de France », a commenté le directeur général du musée, Mikhail Piotrovsky.

Les fonds seront probablement utilisés pour réparer les sous-sols du musée, là où vivent les chats, a-t-il précisé. « Je pense que les chats exprimeront leur volonté. Nos collègues savent très bien communiquer avec eux et comprendre leur langue », a-t-il ajouté.

Les chats présents depuis des siècles

Catherine II, qui a fondé le musée en 1764, est celle qui a donné aux chats le statut de gardiens des galeries d'art. Les félins étaient également abrités afin d'empêcher les rongeurs d'entrer dans les locaux.

Depuis lors, l'Ermitage a toujours logé des chats. Aujourd'hui, ce sont des bénévoles, des employés du musée et un vétérinaire local qui en prennent soin, notamment grâce aux dons.