Il est l'heure de planter des arbres

Il est l'heure de planter des arbres

À la sainte Catherine tout bois reprend racine. Le dicton n'a pas tort car la période de plantation débute de mi-novembre jusqu'à mi-avril. Durant cette période, la plante est au repos et supporte mieux le stress de la déplantation. Prévoyez l'emplacement idéal pour votre arbuste : a-t-il assez de place pour se développer, ses besoins en lumière et en humidité sont-ils respectés ?

Choisissez un moment où le temps est au beau fixe et où il ne gèle pas. Préparez le trou : il doit être d'une taille de 3 à 4 x supérieure au volume des racines. Éliminez les grosses pierres et ameublissez le fond pour que les racines puissent s'implanter facilement au printemps. Prévoyez entre les arbustes un espace de 30 cm pour une haie touffue et basse et de 1m au moins pour les bosquets ou haies libres.

Des racines à chouchouter

Si l'arbuste est racines nues, rafraîchissez-les en les coupant modérément avec un sécateur bien aiguisé. Profitez-en pour éliminer celles qui sont abîmées. Les racines trop longues risquent de se replier et de pourrir. D'autres, blessées, vont s'infecter. Pour la bonne santé future de votre arbuste, n'ayez pas peur de couper en dirigeant la coupure vers le bas. Pendant la préparation du trou, gardez les racines à l'abri du vent et en veillant à ce qu'elles soient toujours humides.

Ajoutez dans le trou de la terre ameublie, éventuellement mélangée avec du compost ou du terreau, pour remplir 1/4 du trou. Tassez doucement, posez l'arbre en étalant ses racines soigneusement, sans les plier ni les casser. Recouvrez-les de terre fine à la main et répartissez la terre entre les racines. Remplissez ensuite le trou à ras bord puis tassez le sol pour former autour du tronc une petite cuvette pour recueillir l'eau de pluie. Attention, le collet (frontière entre le tronc et les racines) doit être à l'air libre et au niveau du sol. Arrosez la cuvette. Si vous plantez tard dans la saison il est conseillé de garder la cuvette humide durant une semaine, par contre, si vous plantez en hiver, un arrosage abondant le jour de la plantation suffit.

Une taille nécessaire

Taillez franchement les branches en coupant au-dessus d'un bourgeon. Répétez l'opération durant 3 ou 4 ans chaque automne, ensuite une taille d'entretien chaque automne pour maintenir à volume désiré suffira. Si vous désirez un arbuste très touffu à la base, nous vous conseillons le recépage : une taille très basse au niveau du sol (10-15 cm) de toutes les branches existantes, ce qui oblige l'arbre à faire des rejets à partir de sa base. N'ayez pas peur de tailler votre arbuste lors de la plantation, c'est presque indispensable pour une bonne reprise.

Avant le printemps, éliminez par la taille une grande partie des bourgeons en coupant environ 2/3 des rameaux. Vous ne laisserez alors que quelques bourgeons qui donneront un petit nombre de feuilles que les racines, encore peu développées, seront capables de nourrir. Couvrez le pied de l'arbuste avec de la paille ou des feuilles mortes pour conserver l'humidité et limiter la concurrence des autres plantes.

S'il gèle ou que le temps vous manque (sachez que lors de la plantation, le gel gêne le jardinier et non l'arbuste), vous pourrez préserver les racines de vos arbustes en les mettant en jauge dans un grand pot ou un trou dans un coin du jardin le plus à l'abri. Pour pouvoir les retirer par après sans peine, pensez à mettre au fond du pot ou de la tranchée des feuilles mortes en mélange avec le terreau.

Et pour vous procurer des arbustes et autres plantes indigènes, rejoignez Natagora le dimanche 24 novembre. La traditionnelle Bourse aux plantes sauvages se tient à Bruxelles. Un rendez-vous incontournable pour les jardiniers amoureux de nature.

www.natagora.be/reseaunature