À Hong Kong, un raz de marée pro-démocratie aux élections

À Hong Kong, un raz de marée pro-démocratie aux élections

Le dépouillement était en cours lundi matin après une participation record, mais des décomptes partiels laissaient penser que les candidats appelant à une ouverture démocratique devaient rafler bien plus de sièges que prévu, sur les 452 en jeu.

Selon des résultats non définitifs compilés lundi matin par le journal South China Morning Post concernant 235 sièges, les candidats prodémocratie en remporteraient 196, contre 27 pour des candidats pro-Pékin et 12 pour des candidats indépendants.

Participation record

L'élection des conseillers de district, qui gèrent des questions comme les ordures ménagères ou les trajets des lignes de bus, suscite d'ordinaire peu d'intérêt, mais a fortement mobilisé les Hongkongais cette fois.

«La voix de l'opinion publique résonne clair et fort (...) Nous espérons que le gouvernement pourra écouter les exigences des manifestants», a affirmé au South China Morning Post l'un des candidats élus pour le Parti démocrate, Roy Kwong, membre du Conseil législatif.

La participation, de 47% seulement lors des élections de 2015, a bondi cette fois-ci à quelque 71%, selon la commission électorale. Au total, 4,13 millions d'électeurs étaient inscrits.

Carrie Lam prête à écouter

La cheffe de l'exécutif Hong Kong Carrie Lam a déclaré lundi que son gouvernement souhaitait «écouter humblement» la population au lendemain du cuisant revers électoral essuyé par son gouvernement aligné sur Pékin. «Le gouvernement écoutera certainement humblement les opinions des citoyens et y réfléchira de manière sérieuse», a-t-elle déclaré dans un communiqué publié par le gouvernement, après des élections locales remportées par le camp pro-démocratie.

L'ampleur du revers subi par les candidats pro-Pékin a surpris, envoyant un message sans ambiguïté à Pékin sur le soutien des habitants à un mouvement de contestation sans précédent dans l'ex-colonie britannique.

Parmi les cinq revendications du mouvement de contestation figurent notamment l'avènement du suffrage universel et une enquête sur ce qu'ils présentent comme des violences policières.

Mme Lam les a jusqu'à présent rejetées, les qualifiant notamment de «voeux pieux». A plusieurs reprises, elle a affirmé que ces élections montreraient que les Hongkongais soutiennent son gouvernement et permettraient de mettre fin aux manifestations.

«Le gouvernement respecte les résultats des élections», a déclaré Mme Lam lundi. Elle a également reconnu que ce résultat montrait que «les citoyens sont insatisfaits de la situation sociale actuelle et (...) des problèmes profondément enracinés». Elle n'a cependant pas donné plus de détails sur les raisons du mécontentement.

Le choix des lecteurs
  1. femme aéroport

    Son mari disparaît pendant six mois, elle le retrouve à l’aéroport avec sa maîtresse (vidéo)

  2. Jeremstar

    Jeremstar hospitalisé d’urgence en vacances à Bali: «Je n’arrivais plus à respirer»

  3. avin-cp-OlXUUQedQyM-unsplash

    Des astuces simples (et efficaces) pour conserver les bananes et les tomates plus longtemps

  4. gettyimages_495.0ccfe100215.original

    New York installe un péage urbain: il faudra payer 23€ par jour pour rouler dans la ville

  5. mollie-sivaram-yubCnXAA3H8-unsplash

    Qu’est-ce que l’«effet Netflix», cette tendance qui pousse de nombreuses femmes en quête d’amour en Corée du Sud ?