Hermès compte construire la plus grande ferme à crocodiles d'Australie pour ses sacs

Hermès compte construire la plus grande ferme à crocodiles d'Australie pour ses sacs

Au total, plus de 50.000 croco­diles marins seront élevés dans cette ferme située dans le Territoire du Nord de l'Australie. Cela représente une augmentation de 50% par rapport à la population actuelle dans ce territoire. Lorsque la ferme tournera en pleine production, c'est-à-dire dans environ cinq ans, une trentaine de personnes y travailleront quotidiennement. Le développement total du bâtiment coûtera environ 40 millions de dollars.

Le bâtiment, parlons-en, comportera un labo­ra­toire d'in­cu­ba­tion des œufs, un couvoir, un enclos de croissance, une ferme ouverte, mais aussi des zones réfrigérées pour préparer et stocker les aliments.

D'après un consultant du secteur interrogé par ABC, cette ferme ne devrait être fonctionnelle qu'une vingtaine d'années. "L'infrastructure des fermes de crocodiles ne dure qu'environ 20 ans et des progrès sont constamment réalisés. Ce qui signifie que vous devez mettre à jour ou modifier votre structure", détaille-t-il.

Quelles conditions d'élevage ?

En 2018/2019, 24.600 peaux de crocodiles ont été exportées du Territoire du Nord de l'Australie. L'industrie, qui pesait cette année-là près de 27 millions $ dans la région, est majoritairement détenue par Louis Vitton et Hermès.

En 2015, un reportage de Peta sur les conditions d'élevage de crocodiles d'Hermès avait créé la polémique. On y voyait les conditions épouvantables dans lesquelles les animaux étaient élevés. La maison de luxe avait à l'époque été forcée de s'excuser et avait promis "des plus hauts standards dans le traitement éthique des crocodiles".

https://www.youtube.com/watch?v=0xLIlituBCs&feature=emb_title&ab_channel=PETA%28PeoplefortheEthicalTreatmentofAnimals%29