Guy Verhofstadt renonce à la présidence du Parlement européen

Guy Verhofstadt renonce à la présidence du Parlement européen

Le candidat de l'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (ALDE), l'ancien premier ministre Guy Verhofstadt, s'est retiré de la course à la présidence du Parlement européen. Les libéraux ont conclu un accord «pro-européen» avec le groupe du Parti populaire européen (PPE).

Cet accord constitue la «première étape de la mise en place d'une coalition pro-européenne destinée à renforcer et réformer notre Union. C'est absolument nécessaire. Avec Trump, avec Poutine, et les nombreux défis auxquels l'Europe est confrontée, il est primordial que nous coopérions pour réformer l'UE», indique Guy Verhofstadt.

Tajani bien parti pour emporter la présidence du Parlement européen

Les eurodéputés de l'ALDE devraient désormais soutenir le candidat du PPE, l'Italien Antonio Tajani. Ses chances augmenteraient considérablement avec un soutien des 68 députés de l'ALDE.

Le socialiste Marc Tarabella (S&D) a critiqué avec virulence sur Twitter l'accord conclu entre les libéraux et le PPE.

https://twitter.com/marctarabella/status/821270540765843456