Gilbert & George à l'honneur à la Brafa

Gilbert & George à l'honneur à la Brafa

.

La foire en est à sa 64e édition, après avoir connu plusieurs années de suite des records d'affluence (plus de 65.000 visiteurs l'an dernier, selon Bruno Nélis, qui dirige la communication de l'évènement).

"C'est un challenge, tous les ans, de surprendre les visiteurs", a reconnu Harold t'Kint de Roodenbeke, président du conseil d'administration de la Brafa.

"Deux beaux projets" seront inclus pour relever le défi: la présence de Gilbert & George comme invités d'honneur, une perspective "croustillante, drôle et prestigieuse", mais aussi celle de la Chambre royale des antiquaires et des négociants en oeuvres d'art de Belgique, qui fête ses 100 ans d'existence en 2019. "Un projet sérieux mais non moins prestigieux", glisse Harold t'Kint de Roodenbeke.

L'espace dédié l'an dernier à Christo sera en effet confié cette fois à la Chambre des antiquaires et négociants, qui y exposera des "oeuvres majeures issues de collections privées", entre autres dans le but de montrer la variété de spécialités qu'inclut cette institution.

A côté de cette exposition, la Chambre royale des antiquaires et des négociants en oeuvres d'art de Belgique marquera également le coup de son centenaire avec un livre, intitulé "Hundred years of dealing with Art".

Près de 133 exposants, galeries d'art et marchands, seront présents avec une sélection d'œuvres à la Brafa 2019, pour le bonheur des collectionneurs et curieux. "Il y a 15 nouveaux exposants cette année, de Londres, de Paris, mais aussi de Marrakech, Florence, Munich, Moscou et New York, entre autres", indique Christian Vrouyr, secrétaire général de la Brafa. "Un de nos objectifs était de devenir de plus en plus internationaux, et c'est un succès".