Faire sa peinture à la caséine

Faire sa peinture à la caséine

L'ingrédient star de votre future peinture faite maison, c'est la caséine. Une protéine naturelle qui remplace parfaitement les liants toxiques que l'on retrouve habituellement dans les peintures issues de la pétrochimie. À la base, on utilise la caséine du lait, mais aujourd'hui, certains mélanges sont faits à base de caséine d'origine végétale (provenant de légumineuses de type pois chiches). Pour rappel, dans les peintures industrielles, vous retrouvez des solvants comme du toluène, des cétones, de l'alcool, mais aussi des résidus d'acide acétique de synthèse. Tout cela entraîne des COV (composés organiques volatiles) qui polluent votre intérieur. Ces composants chimiques peuvent être irritants, voire toxiques à haute dose, surtout pour les personnes sensibles (enfants, femmes enceintes, asthmatiques…).

En pratique

Le plus facile est de se procurer un mélange déjà dosé, que vous trouverez dans des magasins de décoration et de bricolage écologiques. Il existe des sachets de poudre de peinture à la caséine, auxquels on rajoute de l'eau, de l'huile de carthame et des pigments (une quarantaine de coloris disponibles, que l'on peut mélanger à l'infini!).

Prenez un sachet d'un kilo de peinture et rajoutez à cette poudre 70 ml d'eau. Attention, on mélange la caséine dans l'eau et pas l'inverse sinon cela fait des grumeaux! Rajoutez ensuite 50 ml d'huile de carthame et enfin les pigments naturels dilués préalablement dans un peu d'eau. Et voilà!

Pas plus cher qu'une peinture de synthèse

Vous paierez en chimique classique environ 250€ pour un pot de dix litres. Pour la peinture à la caséine, si on la fait soi-même, on sera à 90 € plus 500 ml d'huile de carthame, qui coûte environ 10 €. Donc, une centaine d'euros pour dix litres, qui vous permettent de couvrir environ 70 mètres carrés de murs… en naturel! Car attention, ne tombez pas dans le panneau des peintures chimiques qui indiquent «sans solvants». Il est en effet assez à la mode que les peintures chimiques précisent qu'elles sont à présent sans solvants. Mais ce sont quand même des bombes chimiques!

On vous prend par la main…

Et si vous voulez vous faire guider pour votre première expérience, Stéphanie Cornet, de Trait-déco propose des ateliers à Ixelles (chez «Fais-le toi-même!») et à Evere (chez «Les Débrouillardes». Au bout de deux-trois heures, vous repartirez avec un litre de peinture à la caséine et des tas d'infos sur comment l'appliquer ou encore comment l'entretenir. (Prix de l'atelier: environ 40 €).

Lucie Hage