Entre Douvres et Calais, le trafic transmanche reprend

Entre Douvres et Calais, le trafic transmanche reprend

Il était 03H30 lorsqu'une fourgonnette est sortie du ferry «Côtes des Flandres» de la compagnie DFDS, premier bateau parti après minuit (heure belge) de Douvres, dans lequel se trouvaient aussi quelques remorques non accompagnées.

De source portuaire, une dizaine de véhicules de tourisme ont également débarqué du «Spirit of France» de la compagnie P&O, arrivé à 04H00 à Calais.

Le trafic ne devrait commencer à s'intensifier dans le sens des retours qu'en fin de matinée, avait indiqué la direction du port dans la soirée de mardi.

Retour permis avec un test Covid négatif

En début de soirée mardi, la France avait donné son feu vert à certains retours du Royaume-Uni, à condition de présenter un test négatif de moins de 72h au Covid-19 et à son variant qui s'est répandu outre-Manche, une situation ayant conduit plusieurs pays dont la France à suspendre depuis dimanche minuit la circulation des personnes en provenance du Royaume-Uni.

Ce blocage avait amplifié l'embolie autour du port de Douvres, où quelque 3.000 poids lourds sont entassés. De nombreuses sociétés de transport françaises desservant l'Angleterre avaient par conséquent décidé de suspendre leur livraison. Mais dans la nuit de mardi à mercredi, de nombreux camions embarquaient à bord du «Côtes des Flandres».

Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Le choix des lecteurs
    1. B9727455016Z.1_20210622113815_000+GQ1ICMVCN.1-0

      VIDEO. Une violente bagarre éclate dans une gare parisienne: «Nous ne sommes pas plus choqués que cela»

    2. BELGAIMAGE-155385477

      Une femme de 31 ans meurt après avoir été renversée par deux trottinettes électriques

    3. belgaimage-177127748-full

      Toby Alderweireld fait appel à Twitter pour retrouver un jeune supporter

    4. BELGAIMAGE-163307893

      Une fusillade à Evere, un homme touché par plusieurs balles

    5. belgaimage-177808001-full

      Le chasseur visé par une enquête pénale pour avoir vendu les images du cadavre de Conings se défend: «je ne suis pas un imbécile»