En pleurs, Alyssa Milano adresse un message à sa fille sur le mouvement #MeToo

En pleurs, Alyssa Milano adresse un message à sa fille sur le mouvement #MeToo

En larmes, c'est sur Twitter que Alyssa Milano a publié une vidéo enregistrée début d'année à l'attention de sa fille Elizabella lui expliquant pourquoi elle avait fait le choix de dévoiler publiquement son agression sexuelle. Dans son message, elle explique vouloir se battre afin que son enfant n'ait pas à le faire alors qu'elle avait lancé le mouvement #MeToo suite à l'affaire Weinstein.

One year ago I recorded this for my daughter, explaining why I shared my story of sexual assault. I never expected to release it publicly. Now, I feel it's too important not to share. #MeToo

Dear Elizabella,

I love you so. I will fight so you don't have to.

Love, mama pic.twitter.com/TYk5XXFksY

— Alyssa Milano (@Alyssa_Milano) 15 octobre 2018

 

« Aujourd'hui nous sommes le 18 janvier et Donald Trump est notre président... C'est fou. Mais le plus important c'est que des femmes partout dans le monde partagent leurs histoires de harcèlement et d'agression sexuelle avec des phrases comme #MeToo et #TimesUp », débute l'actrice dans la vidéo diffusée le 15 octobre. « Je ne m'attends pas à ce que tu comprennes quoique ce soit maintenant, bien sûr, parce que tu n'es qu'un bébé », continue Alyssa Milano. « Mais quand tu seras plus grande, je veux que tu saches qu'un soir, je me suis allongée à côté de toi, et je t'ai regardée. J'ai eu très peur pour toi», rajoute-t-elle en pleurant.

« J'ai voulu te faire cette vidéo parce que tout cela, c'est pour toi. Parce que tu m'as donné la force de le faire. C'est une période très importante. Donc je veux te remercier, vraiment. Et te dire que je veux que de petite fille forte, tu deviennes une femme forte qui sait ce qu'elle vaut, et qui est admirée pour son courage, son grand coeur, son âme douce, et son talent. Et pas pour son corps», continue l'actrice. Elle conclut en rajoutant: « Je vais faire le maximum, avec d'autres femmes, pour que jamais le silence ne devienne quelque chose de normal pour ta génération. Que jamais tu n'aies à dire un jour #MeToo mais que si un jour tu dois le dire tu seras entendue, que tu devras dire la vérité et que je serai toujours  là pour toi".