En plein confinement, une influenceuse quitte la campagne pour rentrer à Paris car elle n'a plus de réseau

En plein confinement, une influenceuse quitte la campagne pour rentrer à Paris car elle n'a plus de réseau

Avant même que le gouvernement français ait pris des mesures drastiques de confinement pour réduire au maximum la propagation du coronavirus, l'influenceuse mode Kenza Sadoun el Glaoui s'était déjà réfugiée dans une maison de campagne. Mais à peine arrivée, elle a vite fait de demi-tour… car ni le wifi ni le réseau téléphonique ne fonctionnaient correctement.

Impossible de rester sans réseau pour l'influenceuse aux 176.000 abonnés Instagram. Non seulement cela la bloquait dans ses « projets », explique-t-elle en story, mais surtout, il aurait été « déraisonnable de s'isoler sans aucun contact avec nos familles ».

Critiquée sur les réseaux

Sans la possibilité d'appeler ses proches, Kenza Sadoun el Glaoui ne pouvait simplement pas s'imaginer entièrement coupée du monde en pleine période de pandémie, justifie-t-elle. Notamment, de rester sans nouvelles de sa famille qui vit à l'étranger, et des membres les plus âgés de sa famille.

Une décision qui a évidemment fait l'objet de railleries sur les réseaux.

Les parisiens qui font demi tour quand ils s'aperçoivent qu'il y a pas le Wi-Fi dans la maison familiale de Saint-Mourmoulon-Les-Platanes pic.twitter.com/DKB4zc3dfh

— Dr No (@VotezNon) March 17, 2020

La star du jour pic.twitter.com/bL8NnsJwya

— Bruno Constant (@Bruno_Constant) March 17, 2020

 

Voir cette publication sur Instagram

 

?????? #paris

Une publication partagée par Kenza Sadoun el Glaoui (@kenzasmg) le