Elle reçoit une amende de 250 € pour avoir coiffé son mari sur le trottoir

Elle reçoit une amende de 250 € pour avoir coiffé son mari sur le trottoir

Ce samedi 5 décembre, les coiffeurs et les coiffeuses de Belgique étaient invités par la fédération Coiffure.org à participer à une action symbolique pour protester contre la non-réouverture des salons. Pamela, coiffeuse à Bon-Secours, près de Péruwelz, y a pris part. Pour cela, elle a mis à contribution son mari qui tient le magasin Le Hangar à Fringues, situé juste à côté de son salon.

Un PV et une amende de 250 € en prime

En début d'après-midi, Pamela a commencé à coiffer son mari, qui fait partie de sa bulle, sur le trottoir. Après à peine cinq minutes, un voisin a appelé les autorités pour les dénoncer. Quelques minutes plus tard, la police est intervenue et a interrompu l'action. « Un procès-verbal a été dressé et une amende de 250 € en prime », a indiqué le mari sur Facebook en ajoutant « heureusement que nous faisions tous les deux partie du shop sinon c'était 750 € ».

"On ne fait pas ce qu'on veut. La loi est la loi"

Vincent Palermo, bourgmestre MR de Peruwelz, a réagi dans les colonnes de Sud Presse. « Je comprends les coiffeurs et autres professions pénalisées. Malheureusement, on ne fait pas ce qu'on veut. La loi est la loi et c'est désormais le parquet qui sera avisé des faits et qui décidera des suites à donner », a déclaré le bourgmestre en précisant que, pour l'instant, « cette dame n'est pas verbalisée ».