Elle filme «un démon» dans la chambre de ses petits-enfants

Elle filme «un démon» dans la chambre de ses petits-enfants

Tory McKenzie, une grand-mère de 41 ans originaire de Las Vegas, a bien du mal à dormir depuis quelques semaines. Depuis le début de l'année, il se passait des choses étranges dans la maison où vit son fils avec sa femme et ses deux enfants.

Tory était perturbée du fait que sa petite-fille, Amber âgée de deux ans, parlait toute seule au milieu de la nuit. Elle disait notamment à quelqu'un de s'en aller. Récemment, elle a donc décidé d'installer une caméra de surveillance équipée d'un détecteur de mouvements dans la chambre de ses petits-enfants. Ce qu'elle a vu l'a terrifiée.

« Des cornes sur la tête et de longues griffes »

En visionnant les images capturées en pleine nuit dans la chambre des enfants, Tory a aperçu aux alentours de 3h du matin, une silhouette étrange ressemblant à « un démon » se tenant près de la petite fille de deux ans et de son petit frère de sept mois. Pour Tory, il ne fait aucun doute, il s'agit d'une créature maléfique avec « des cornes sur la tête et de longues griffes ».

« J'ai été tellement choquée quand je l'ai aperçue. La première chose que  j'ai vue, ce sont les cornes sur sa tête, on pense immédiatement que c'est le diable ou un démon », a-t-elle déclaré.

Il ne veut pas partir

Dans les médias américains, la grand-mère a raconté qu'elle avait essayé de faire fuir cette créature en brûlant des huiles et de l'encens. Mais quand elle a commencé à faire ça, elle affirme que les portes des armoires ont commencé à s'ouvrir toutes seules, que les rideaux bougeaient et que la musique se lançait sans raison.

La grand-mère demande de l'aide

Terrifiée, Tory s'est tournée vers une groupe Facebook spécialisé dans le paranormal pour raconter son histoire et demander des conseils. Certaines personnes l'ont accusée d'avoir truqué les captures d'écran. Elle a répondu qu'elle n'était pas suffisamment douée en matière de technologie pour truquer la photo. Elle a ajouté qu'elle n'avait même pas partagé les photos sur sa propre page Facebook et que ce n'est donc pas comme si elle essayait d'attirer l'attention sur elle.

En attendant de trouver des réponses à ses questions, les deux jeunes enfants ont quitté cette chambre « hantée » et dorment actuellement avec leurs parents, où tout se passe pour le mieux.