Direction les sports d'hiver, en train !

Direction les sports d'hiver, en train !

Saint-Gervais, pour profiter du Mont Blanc

Les stations des alpes du nord sont les plus simples à rejoindre en train. Pour aller skier à Saint-Gervais, au pied du Mont Blanc, comptez 7h depuis Bruxelles, avec un changement à Paris et un autre au pied des Alpes. Le temps de trajet peut sembler assez long, mais est à peu près similaire à un trajet en avion si l'on tient compte du temps nécessaire pour se rendre à l'aéroport, passer les contrôles de sécurité, attendre l'embarquement et le décollage, récupérer ses bagages…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Les températures qui plongent... ça laisse augurer de moments tels que celui là d'ici quelques semaines ?????? #neige #saintgervais #montblanc

Une publication partagée par Saint-Gervais Mont-Blanc (@saintgervais_montblanc) le

Les Arcs, au cœur des Alpes françaises

Pendant l'hiver, le service Thalys neige dessert plusieurs stations des alpes du Nord, dont Les Arcs. A bord, des stewards aident les passagers pour charger et décharger les bagages. Principale avantage, il n'est pas nécessaire de changer de train à Paris. Le Thalys neige dessert Bourg Saint-Maurice après 6h30 de voyage, d'où des remontées mécaniques mènent aux pistes des Arcs. Sur la route, le Thalys neige dessert Chambéry, Albertville, Moutiers, Aime-La Plagne, et Landry.

Montgenèvre, pour les pressés

Ceux qui disposent de peu de congés pourront opter pour un séjour de ski à Montgenèvre. Prévoyez un départ en fin d'après-midi de Bruxelles, pour prendre le train de nuit Paris Briançon à la gare d'Austerlitz à 20h50. En couchette, il est possible de passer une excellente nuit (à partir de 45 €). Ensuite, une navette vous amènera au pied des pistes à Montgenèvre à 9h40. Et ensuite, tout schuss toute la journée. Il est ainsi possible de se faire un weekend ski avec départ le vendredi soir et retour à Bruxelles en lundi en milieu de matinée.

Tignes et son immense domaine skiable

L'immense domaine skiable de Tignes est un peu plus difficile à rejoindre, puisqu'il faudra prendre un bus à la gare de Bourg Saint Maurice (7 heures depuis Bruxelles) pour arriver à destination. Les près de 4.000 hectares du domaine skiable vous feront vite oublier le temps passé dans les transports. La station a l'avantage d'être ouverte dix mois sur douze, puisqu'il est possible de skier sur un glacier qui culmine à 3.500 mètres d'altitude.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Glacier de la Grande Motte, september 3 ??? #tignes #BeHappyBeOpen

Une publication partagée par Tignes (@tignesofficiel) le

Axamer Lizum, le charme de l'Autriche

Les trains de nuit autrichiens Nightjet, au départ de Düsseldorf, vous mettent à une nuit des stations de l'est des Alpes. Après une bonne nuit de sommeil, vous arrivez détendu et prêt à dévaler les pistes. Autour de la ville, plusieurs domaines skiables sont aisément accessibles en bus. Axamer Lizum, à quelques kilomètres et facilement joignable en bus, est l'une des stations les moins chères dans un pays où skier n'est pas toujours un loisir bon marché.

Interlaken, pour son trajet à couper le souffle

Les trains allemands ICE rendent les stations suisses relativement accessibles. Là encore, c'est un peu plus cher et plus compliqué que de se rendre en France. Mais il est possible de prendre un train de nuit à Cologne pour rejoindre Interlaken. Si vous faites le trajet de jour, vous pouvez vous attendre à traverser quelques magnifiques paysages enneigés avant d'arriver au cœur des Alpes suisses.