Des scientifiques assurent avoir créé un hybride entre un chimpanzé et un homme

Des scientifiques assurent avoir créé un hybride entre un chimpanzé et un homme

Ceci n'est pas un scénario de science-fiction. Alors que le Japon annonçait il y a quelques jours vouloir fabriquer des organes humains à l'intérieur d'animaux, des scientifiques travaillant en Chine affirment avoir créé le premier embryon hybride viable entre un humain et un chimpanzé. Selon le magazine américain MIT Technology Review citant El Pais, c'est Juan Carlos Izpisúa Belmonte, professeur espagnol enseignant aux USA et spécialisé en génétique, qui a conduit l'expérience.

Pour créer cette chimère, des cellules-souches humaines ont été injectées dans l'embryon d'un autre animal vieux d'un jour. Après plusieurs échecs en voulant créer une chimère entre un cochon et un humain, l'expérience avec un singe aurait finalement été couronnée de succès. Pour cause, les singes sont génétiquement plus proches de l'homme.

Détruits après 14 jours

Le but ultime est de créer des animaux dans lesquels grandiraient des organes humains. Ils pourraient par la suite être réutilisés dans le cadre de dons d'organe. En ce qui concerne les embryons, ils ont été détruits après avoir été étudiés pendant deux semaines. Cette limite a été placée pour que le futur animal n'ait pas le temps de créer de système nerveux central. Selon les scientifiques, l'embryon aurait pourtant été viable et un singe aurait bel et bien pu naître.

Comme tout ce qui touche à la génétique, cette expérience pose de nombreuses questions éthiques. C'est probablement pour cela qu'elle s'est déroulée en Chine et non aux USA. Comme le rapporte le MIT Technology Review, il est interdit par la loi de créer ce type d'embryon hybride aux Etats-Unis, ce qui n'est pas le cas en Chine.