Des minibus sans chauffeur à Lyon

Des minibus sans chauffeur à Lyon

Deux navettes de la société française Navya, dont un prototype avait été testé en 2013, doivent desservir en rotations de 10 minutes cinq arrêts de la ligne mise en service dans un nouveau quartier du centre-ville. Longue de 1,3 kilomètre, la desserte sera ouverte au public à partir de ce week-end. Une quinzaine de personnes au total peuvent être transportées dans chaque véhicule.

Limitée à une vitesse de 20 km/h pour le service, la navette Arma est un bijou de technologie à 200.000 euros pièce, équipée de caméras de guidage en stéréovision, des capteurs laser, un GPS et une autonomie de six à huit heures. Elle est déjà testée dans de nombreuses autres villes de France, amis aussi à Sion en Suisse, mais sans passager.