Des marques de luxe s'attaquent aux mannequins trop maigres

Des marques de luxe s'attaquent aux mannequins trop maigres

La fashion week de New-York débute ce jeudi. A la veille de l'événement, Kering et LVMH ont rendu publique une nouvelle charte concernant les mannequins. A la suite de plusieurs polémiques, cette «charte sur les relations de travail et le bien-être des mannequins» proscrit la taille 32 utilisée par certains créateurs. Elle prévoit qu' "aucun mannequin de moins de 16 ans ne sera recruté pour participer à des défilés ou à des séances photos représentant des adultes".