Des fêtards maltraitent et tuent un mouton, offert comme cadeau d'anniversaire

Des fêtards maltraitent et tuent un mouton, offert comme cadeau d'anniversaire

La semaine dernière, les images de jeunes fêtards qui s'amusaient et se filmaient avec un blaireau à l'agonie avaient fait scandale. Malgré leurs actes, ils avaient échappé aux poursuites. À peine dix jours plus tard, le même genre de situation s'est répété, mais cette fois avec un mouton.

Lire aussi : Des jeunes torturent un blaireau lors d'une soirée et évitent des poursuites

Un mouton comme cadeau d'anniversaire

C'est Hugo Clément qui a dévoilé cette histoire révoltante sur Twitter. « Des jeunes hommes ont décidé d'offrir un mouton comme cadeau à un ami. Ils l'ont peint et l'ont promené en laisse au milieu de la soirée. Puis, l'animal a été tué. Le tout a été diffusé sur Snapchat par les fêtards », a résumé le journaliste en publiant une capture d'écran sur laquelle un jeune homme pose fièrement près du cadavre de l'animal peint en rose.

Le mouton peint et promené en laisse pendant la soirée

Hugo Clément a été plus loin en contactant le jeune homme qui a publié cette photo sur les réseaux sociaux. « Il m'a indiqué que l'animal avait bien été offert à l'un des jeunes, qu'il avait été peint et promené en laisse, mais qu'il n'avait ‘pas été maltraité' durant la soirée. Il m'explique que la photo a été prise le lendemain matin, dans une autre maison que celle où s'est déroulée la fête. Cela impliquerait que l'animal a été transporté dans la nuit, mort ou vivant », a expliqué le journaliste.

Une plainte déposée

Hugo Clément a indiqué que les identités des auteurs de ces actes étaient connues et qu'elles avaient été transmises à des associations de défense des animaux. Il a ajouté qu'une plainte avait déjà été déposée à la gendarmerie de Champagnole et qu'une enquête était en cours. La Fondation 30 Millions d'Amis, qui condamne fermement ces actes de cruauté, s'est constituée partie civile.