Des fantômes pour inciter à ne pas sortir de chez soi

Des fantômes pour inciter à ne pas sortir de chez soi

En Indonésie, les pocong, de macabres épouvantails, symbolisent les âmes des morts piégées à la surface de la Terre. Les habitants en ont souvent peur. Cela a incité les autorités locales à recruter des figurants, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

https://twitter.com/MohamedLOUIZI/status/1249711601399271424

Mais les faux fantômes qui doivent aider à éviter les sorties ne semblent finalement pas très efficaces. Des gens sortent désormais de chez eux seulement dans le but de repérer ces fantômes qui les amusent. Certaines familles auraient toutefois revu leur nombre de sorties à la basse, par peur, ou par compréhension du risque d'épidémie.

D'après le décompte de l'université Johns Hopkins, l'Indonésie compte actuellement 4.500 cas de Covid-19, et a déjà enregistré 400 morts. Le bilan pourrait empirer si les règles de distanciation sociale ne sont pas respectées. Il n'y a pour le moment pas de confinemnet obligatoire en Indonésie.