Des employés d'une maison de repos allemande reçoivent par erreur cinq doses de vaccin

Des employés d'une maison de repos allemande reçoivent par erreur cinq doses de vaccin

Ces sept femmes et un homme, âgés entre 38 et 54 ans, travaillent dans une maison de retraite de Stralsund, dans le nord-est du pays. Ils font à ce titre partie des personnes prioritaires pour recevoir le vaccin BioNTech-Pfizer, administré en Allemagne depuis samedi. Mais lors de la séance de vaccination, dimanche, ce sont cinq doses d'un coup qui leur ont été injectées, a indiqué lundi l'administrateur du district où se trouve l'établissement.

Ils ont immédiatement été informés de l'erreur, a assuré Stefan Kerth. Quatre ont été admis en observation à l'hôpital avec de légers symptômes grippaux, les trois autres sont rentrés chez eux. «Je regrette profondément cet incident», a déclaré l'administrateur du district, assurant qu'il ne s'agissait que de cas isolés, dus à des erreurs humaines. «Je souhaite à toutes les personnes concernées qu'aucun effet secondaire grave ne se produise», a-t-il ajouté.

Un contenu dilué

Le laboratoire allemand BioNTech, qui développe ce premier vaccin à ARN messager, avait assuré avant le lancement de la campagne de vaccination ce week-end dans plusieurs pays d'Europe, que des doses plus importantes que la normale avaient été injectées pendant les phases d'essai, sans effet secondaire grave.

Ce vaccin, conçu en moins d'un an et qui doit être administré en deux injections, est livré dans une ampoule dont le contenu, une fois dilué, était censé donner cinq doses. Mais les autorités sanitaires allemandes, par la voix d'une porte-parole du ministère de la Santé, ont annoncé lundi que ces ampoules étaient susceptibles de donner six doses.

Le choix des lecteurs
  1. Agression police Molenbeek

    Voici la vidéo des cinq policiers agressés à Molenbeek

  2. BELGAIMAGE-176625799 (1)

    Il cache la dépouille de sa compagne pendant plus d’un an dans son placard: «Il ne la lâchait pas une seule seconde»

  3. belgaimage-170828941-full (1)

    Alain Maron appelle à un vaste débat démocratique sur l’obligation vaccinale

  4. 220343535_4480827558606401_3956532942550820306_n

    Le message du GSM de Gabby Petito qui a mis la puce à l’oreille de sa mère: «Quelque chose n’allait pas…»

  5. aditya-romansa-5zp0jym2w9M-unsplash

    Miracle à l’hôpital: déclarée morte, elle se réveille et peut assister à l’accouchement de sa fille