Des élèves troquent leurs uniformes pour des joggings top confort

Des élèves troquent leurs uniformes pour des joggings top confort

Un pantalon de jogging avec un pull à tirette bleu et blanc. C'est le nouvel uniforme officiel pour les 350 élèves d'une école primaire située près de Birmingham, au Royaume-Uni.

Ces élèves âgés de 7 à 11 ans ont donc relégué au placard leurs vêtements classiques pour enfiler leurs nouveaux survêtements à l'effigie de l'école. Les souliers ont eux aussi été remplacés par des baskets, noires ou blanches, sans marque apparente.

La direction a, un moment, envisagé le sweat à capuche, mais a finalement opté pour un haut zippé.

40% des parents opposés à ce changement

L'initiative n'avait pas fait l'unanimité lorsqu'elle avait été proposée au mois d'octobre dernier. Elle avait même été vivement critiquée sur les réseaux sociaux.

Certains parents craignaient que ce changement d'uniforme ne provoque un changement d'état d'esprit chez les enfants. « Je peux comprendre que les enfants se rendent à l'école en tenue sportive le jour où ils ont le cours de gymnastique… Mais le porter tous les jours, je pense que cela va affecter leur mentalité envers l'école », s'inquiète une maman. « Les enfants sont plus dans un « mode travail » lorsqu'ils portent des vêtements élégants », ajoute un autre parent.

Au total, quarante pourcent des parents s'étaient opposés à cette petite révolution vestimentaire.

De plus, Richard Siviter, le directeur de l'école, avait informé les parents que l'uniforme « serait porté toute journée, en supprimant ainsi la nécessité de se changer pour les cours de gym. De cette manière, les enfants gagneront « un temps précieux pour les leçons », avait-il affirmé « De plus, cela réduira les coûts pour la famille », a-t-il argumenté.

Toutefois, les parents sont restés inquiets à l'idée que leurs enfants « traînent dans des vêtements puants » après les cours d'éducation physique.

« Un programme éducatif plus actif »

L'arrivée des nouveaux uniformes a cependant levé certaines craintes. Une maman s'est ainsi confiée à la BBC : "Quand on entend 'un survêtement pour uniforme', on s'attend à ce que ça fasse un peu 'racaille'. Mais en réalité pas du tout. Mes deux fils les adorent !"

De son côté, le directeur a déclaré que ce nouvel uniforme « servirait un programme éducatif plus actif ». Convaincu d'avoir pris la bonne décision, il estime que « dans l'ensemble, cela valait la peine. Les enfants ont eu des réactions très positives face à ce changement ».