Des ballons gonflés à l'hélium pour visiter l'espace

Des ballons gonflés à l'hélium pour visiter l'espace

Un tel voyage aux confins de l'espace peut devenir possible dans deux ans au prix de 110.000 €, a assuré vendredi José Mariano López-Urdiales, PDG et fondateur de Zero2Infinity, basée à Barcelone.

«Nous résolvons le problème de l'accès à l'espace d'une manière totalement différente: nous sortons de l'atmosphère en utilisant des ballons volant à haute altitude, à bas prix et propres, une technologie bien conçue et arrivée à maturité», déclare M. López-Urdiales. «De là, les possibilités seront illimitées», ajoute-t-il. «On peut offrir l'expérience visuelle qu'ont les astronautes» en permettant d'admirer la courbure de la Terre, l'obscurité de l'espace, les étoiles et les planètes avoisinantes.

"Les ballons à l'hélium sont très sûrs"

Fondée il y a sept ans, Zero2Infinity a déjà à son actif une trentaine de vols d'essai, menés par des prototypes. «Au lieu de combattre la gravité, nous nous en servons à notre avantage», a dit M. López-Urdiales, soulignant que sa compagnie espérait «changer complètement le profil de risque des missions spatiales». «Ces ballons sont très sûrs» et relativement peu coûteux. «Ils peuvent monter à une altitude de 40 km», soit trois fois l'altitude des vols commerciaux, a-t-il poursuivi.

Ph. Capture d'écran Zero2Infinity

Pour M. López-Urdiales, le risque est réduit avec les ballons. «Nous n'avons pas tous les risques d'explosion» et «nous ne dépassons même pas la vitesse du son (...), le ballon volant très doucement», a-t-il assuré. Le voyage prendrait, selon lui, environ 5 à 6 heures, «plus qu'assez pour se souvenir vraiment de l'expérience».

"Nous réaliserons vos rêves dans l'espace"

«La première étape sera l'envoi de satellites, puis de professionnels, de scientifiques et d'astronautes», avant d'ouvrir la voie à des touristes, a indiqué le patron de Zero2Infinity.

Plusieurs activités sont possibles dans l'espace, a-t-il expliqué. «Pour ceux qui veulent offrir des connexions, nous lancerons leurs satellites. Et ceux qui veulent se marier, nous les conduirons en voyage dans l'espace et le commandant de bord les mariera». «Nous ne savons pas quels sont vos rêves mais nous vous les réaliserons dans l'espace», a lancé M. López-Urdiales à l'adresse de ses futurs clients.